DLog (supplt à www.lahary.fr/pro)

Blog professionnel de Dominique Lahary, bibliothécaire. Mes propos n'engagent que moi.

Chic, l’ABF s’hybride !

Posted by Dominique Lahary le 21 juin 2008

Belle initiative au congrès de l’ABF à Reims (12-15 juin) : le stand de la commission Bibliothèque hybride, et sa fine équipe de biblioblogueuses et biblioblogueurs, n’a pas désempli pour initier au Web 2.0 et a tenu un blog qui a rendu compte quasiment en temps réel du congrès, avec mise en ligne immédiate des présentations et comptes rendus tapés à la volée. Le résultat : un congrès plus accessible que jamais sur http://abfblog.wordpress.com/ (voyez la page Programme).

About these ads

9 Réponses to “Chic, l’ABF s’hybride !”

  1. Merci Dominique pour cette pub
    et à l’année prochaine
    pour de nouvelles aventures…
    Silence
    alias
    Franck

  2. Anonyme said

    Elle ferait mieux de s’intéresser au contenu de son bulletin, l’ABF, parce que c’est pas brillant du tout.

  3. Mercure said

    et voilà,
    un coup à droite, un coup à gauche
    "hybrides", cher Anonyme, ce n’est pas mulet, ça produit un peu et tout le monde en bénéficiera

  4. Anonyme said

    "ça produit un peu" : le résultat que vous soulignez (sans l’exposer, soit dit en passant) ne rachète pas la médiocrité. L’ABF est aujourd’hui à bout de course (a-t-elle jamais été dans la course d’ailleurs ?) : pas d’idées, ce qu’expriment la vacuité du contenu de "Bibliothèques" et la conversion au "web 2.0" – forcément, il faut être de son temps, hein ? La modernité pour la modernité, ça ne mène pas bien loin ; ça sent même l’angoisse de la mort. Ca fait penser à ces femmes qui ne veulent pas vieillir et usent de tous les trucs qu’offre l’économie du simili et du gadget.

  5. Philippe Levreaud said

    Cher anonyme,

    La rédaction du "Bulletin" de l’ABF(qui ne s’appelle plus ainsi depuis 6 ans) serait ravie de recueillir vos suggestions et vos propos forcément non-médiocres dans sa rubrique "Réflexions".? Evidemment, dans la revue, vos propos ne pourraient plus rester anonymes et ils devront être argumentés. La parole est à vous. Et puisque vous semblez être désireux de "contenu", cher collègue, eh bien donnez-nous en…
    Nous le disons à qui veut l’entendre : cette revue appartient à la profession, qu’elle s’en rende donc digne.
    Bien cordialement,
    Philippe Levreaud

  6. Serge said

    @Ph. Levreaud. Votre réponse est bien entendu frappée au coin du bon sens quant au contenu. Toutefois la représentativité que suppose votre formulation "cette revue appartient à la profession" n’est peut-être plus tout à fait de mise. L’ABF ne représentant finalement que ceux qui s’y expriment, y apportent un contenu à partager et, éventuellement, en font un outil qui pourra passer de mains en mains et servir. Néanmoins cette revue "appartient", si le mot vous est cher, à ceux qui la font et à ceux qui s’en servent, pas à "la profession", entité de plus en plus diverse et indiscernable dont il n’apparait plus très raisonnable de se réclamer sans en tenter une définition, ce qui n’est plus le propos…de personne.
    Un détail m’inquiète néanmoins dans votre réponse, par ailleurs motivée, au "cher collègue", c’est la mise en cause de l’anonymat. Cette tendance devient systématique un peu partout et extrèmement préoccupante actuellement sur la blogosphère professionnelle. Les moindres débordements de quelques individus marginaux suffisent manifestement à attiser une flamme qui n’attendait que cela…En demandant à certains de ne pas dépasser les limites, on est en train d’en fixer d’autres qui pourraient se révéler à l’usage beaucoup plus provocatrices. Un beau sujet "à contenu" pour l’ABF…?

  7. Anonyme said

    De la part de l’anonyme à M. Levreau. J’ai déjà eu l’occasion de "tester" l’ouverture d’esprit des pontes de l’ABF (je ne suis pas anonyme pour rien). A l’ABF, on est pour la démocratie tant que les opinions formulées ne font pas débat, ou ne vont pas contre les croyances, ou portent sur des questions secondaires, sans enjeu. Par ailleurs, comme le souligne Serge (un pseudonyme, of course – et quelle différence faites-vous entre l’anonymat et le travestissement ? – moi, aucun), la revue de l’ABF appartient à l’association (en fait, à ses chefs), non pas à ce que vous appelez "la profession". Aussi votre protestation-proposition n’est-elle qu’une pétition de principe. Je la comprends comme suit : l’ABF est désormais une secte, c’est-à-dire une minorité mégalomaniaque (voyez le fantasme de se transformer en groupe de pression). Autre symptôme de sa paranoïa : sa position marginale, elle l’attribue non pas à son incurie mais au mauvais esprit du temps (voyez la sortie d’un des grands manitous encartés contre les blogs, qui feraient perdre à l’association son audience). Mais le dimanche, elle prêche l’oecuménisme, l’union sacrée de la profession ; enfin, elle se convertit au "web 2.0", le dada des golmons, dans l’espoir de communier enfin avec les masses. J’aurais le plus grand respect pour "Bibliothèques" si elle était en mesure d’être une revue vivante, faite de vrais débats (intellectuels, si possible) contradictoires, où l’on trouve de la nourriture spirituelle, pas des hagiographies ou des pensums lénifiants. En outre : trop de pubs, trop d’images (pourquoi les portraits des auteurs ornent-ils les publications ?), trop d’informations sans intérêt. Une proposition : confiez-moi pour un seul numéro "Bibliothèques", et vous allez voir ce que vous allez voir.

  8. Levreaud said

    Chiche.
    Envoyez le sommaire détaillé.

  9. Anonyme said

    Ce défi, c’est du chiqué. S’il était vraiment question de confier la rédaction d’un numéro de votre revue aux gens qui ont des choses à dire plutôt qu’aux endormeurs, vous ne soucieriez pas d’un contrôle préalable du contenu ; vous prendriez un engagement, c’est-à-dire un pari. Mais au risque de la liberté, l’ABF préfère le ressassement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 50 autres abonnés

%d bloggers like this: