DLog (supplt à www.lahary.fr/pro)

Blog professionnel de Dominique Lahary, bibliothécaire. Mes propos n'engagent que moi.

Archive for août 2011

Bribes de presse : librairie, espaces publics

Publié par Dominique Lahary le 30 août 2011

Libération, 27-28 août 2011

Pierre Rosanvallon, La société des égaux, Le Seuil, 2001 [Citation].

« Il n’y a pas de politique de l’égalité qui ne doive commencer par une politique active de la ville visant à multiplier les espaces publics et à assurer davantage de mixité sociale. »

La Voix du Nord, 20/08/2011

« Fans de lecture, ils préfèrent le Furet au calme d’une bibliothèque »

[Fin de l'article] Cet après-midi-là, l’espace rencontre était comble, les nouveaux devaient se trouver un coin lecture où ils le pouvaient. Pour Éric, 55 ans, et ses nièces, ce sera en haut de l’escalier menant à l’espace jeunesse. « On est bien ici, c’est moins individualiste qu’une bibliothèque. On regarde, on écoute, ça prend un livre, ça le repose, ça bouge ! »


Publié dans 0-Blog | Tagué: | 16 Comments »

Bribes de presse : bibliothèque fermée, philosophe immoral

Publié par Dominique Lahary le 11 août 2011

 Libération, 08/08/2011

A Central Fall, plus dure est la chute / Lorraine Millot
(sur une ville américaine déclarée en faillite, et dont l’administration a été confiée à un juge)

Tandis qu’au niveau national le compromis entre démocrates et républicains repousse la nécessaire révision des prestations sociales, à Central Falls le juge Flanders veut imposer des coupe immédiates. Le 1er  juillet, il a fermé la bibliothèque municipale et a licencié ses six employés.

Les philosophes moraux sont-ils moraux ? / Ruwen Ogien, philosophe
(rubrique Rebonds, publiant des points de vue)

[…] le philosophe Eric Schwitzel, s’est demandé si ses collègues spécialisés en éthique respectaient plus que les autres certaines règles largement acceptées. Par exemple : rendent-ils à temps les livres qu’ils ont empruntés à la bibliothèque ? Ont ils tendance à les conserver indéfiniment ? A priori, ceux qui passent leur temps à lire les ouvrages d’éthique devraient être moins enclins que les autres à s’emparer d’un bien commun, plus disposés à rendre leurs livres à temps pour ne léser personne (à moins qu’ils aient confondu le rayon éthique- avec celui des romans policiers). Mais l’enquête dément l’hypothèse. Ce sont les ouvrages d’éthique qui manquent le plus dans les rayons. Ils sont presque deux fois plus nombreux à être volés ou non restitués (1). Et tout laisse penser que les coupables sont… les philosophes spécialisés en éthique !

On pourrait faire remarquer que s’ils volent ou conservent indéfiniment ce genre d’ouvrages ce n’est pas parce que ce sont des individus particulièrement immoraux mais parce qu’ils estiment que ces ouvrages n’intéressent pas grand monde à part eux (ce qui n’est pas faux). Toutefois, à parité de raisonnement, il faudrait supposer que si les lecteurs d’ouvrages de logique ou de métaphysique les rendent plus souvent à temps c’est parce qu’ils estiment que ces ouvrages intéressent tout le monde, ce qui serait absurde.

(1) Eric Schwitzel, Do Ethicism Steel More Books ?, Philosophical psychology, 22, 2009, p.711/725

Publié dans 0-Blog | Tagué: | 3 Comments »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 41 followers