DLog (supplt à www.lahary.fr/pro)

Blog professionnel de Dominique Lahary, bibliothécaire. Mes propos n'engagent que moi.

Archives de la catégorie ‘Métier’

A bas les tutelles !

Publié par Dominique Lahary le 8 juin 2011

Les bibliothécaires français appellent souvent « tutelle » l’autorité sous laquelle ils sont placés.

Je peux me tromper mais je ne vois pas d’autre profession du secteur public qui utilise ce terme ainsi.

Il me paraît dangereux, nocif même.

Une bibliothèque est rarement une personne morale.

J’ai l’habitude de dire qu’une bibliothèque, en général, n’existe pas… autrement que comme un rouage, un élément, un service, bref la partie d’un tout qui est une collectivité territoriale ou un établissement d’enseignement, supérieur ou non, pour ne parler que des configurations les plus fréquentes.

Parler de « tutelle » pour désigner l’échelon décideur dont relève la bibliothèque, c’est considérer celle-ci comme à l’extérieur de l’ensemble dont elle fait partie. Il y a « eux » et « nous ».

Bien sûr que cela correspond souvent à un sentiment, une posture, une idéologie. Les personnels de la bibliothèque se vivent comme membre d’une entité propre et vivent la « tutelle » comme une autorité plus ou moins légitime, qu’on espère souvent lointaine, inattentive. On se veut autonome. C’est un particularisme et – disons-le – un corporatisme. Sur le plan politique, cette posture correspond à l’idée selon laquelle tout le pouvoir doit être aux spécialistes : c’est ce qu’on appelle la technocratie.

Quels sont d’ailleurs les contours de cette tutelle ? C’est bien flou ! Dans le cas d’une collectivité locale, commence-telle au 1er échelon administratif supérieur (par exemple, selon les cas, une direction de l’action culturelle, une direction générale adjointe ou la direction générale) ? Au sommet de la hiérarchie (la direction générale) ? Ou n’inclut-elle que les élus ? Il faudrait alors distinguer la véritable autorité territoriale (le maire, le président) des simples délégations (le maire adjoint, le vice président, l’élu délégué).

On le voit, cette notion de tutelle n’est conceptuellement efficace que pour séparer la bibliothèque de la collectivité dont elle est un rouage et ne permet pas de désigner de façon pertinente des niveaux de pouvoir, sous lesquels elle est un parmi d’autres. Pire : souvent on entend par « tutelle » la collectivité en tant que telle.

Quelques bibliothèques ont bien une tutelle. La BnF et la BPI, établissements publics, sont dotés d’une personnalité juridique et relèvent de la tutelle du service du livre et de la lecture du ministère de la Culture et de la communication.

Hors de ces quelques cas, point de tutelle.

Se débarrasser de cette notion nous aiderait à nous considérer comme membre à part entière de nos collectivités ou établissements. Toute posture produit des effets réciproque : tant que nous nous considérons comme extérieurs, nous sommes perçus ainsi.

Autre chose est bien évidemment l’utilité d’une pensée et d’une activité professionnelles autonomes, qui se manifeste collectivement ou personnellement dans des associations, des publications, des blogs, etc. Elle est indispensable, irremplaçable, féconde. Elle a d’ailleurs sont correspondant chez les cadres dirigeants et les élus, qui ont aussi leurs associations, leurs publications que nous partageons parfois, leurs canaux d’expression individuelle et collectifs.

Vive l’autonomie professionnelle, collective ou individuelle. Mais ne nous vivons pas, dans nos collectivités, sous le mode de l’autonomie. A bas les tutelles !

Publié dans 0-Blog, Métier, Politiques publiques | 7 Comments »

Si vous voulez travailler dans une bibliothèque…

Publié par Dominique Lahary le 28 décembre 2010

… il y a 10 choses bonnes à savoir

C’est en anglais. D’un certain Ned Potter, de York, Royaume-Uni.

C’est clair et net.

Merci à Pintiniblog d’avoir déniché ça.

Publié dans Bibliothèques, Métier | 2 Comments »

Un métier hybride à la carte

Publié par Dominique Lahary le 30 janvier 2008

Le 26 novembre 2007, le groupe Paris de l’ABF organisait une journée d’étude intitulée Bibliothèques hybrides, bibliothèques à la carte : quel impact sur l’organisation et le fonctionnement ? dont les présentations sont publiées. Je suis intervenu sur le thème Un métier hybride à la carte ? De l’idéologie professionnelle au recrutement.

J’y propose de ne plus considérer la constitution, le traitement et la mise à disposition de la collection locale comme le centre de la culture professionnelle. Je plaide également pour une diversification des profils et métiers dans les bibliothèques.

J’ai eu plaisir à citer cette phrase d’Alain Caraco, qu’il m’avait glissée oralement lors d’une rencontre, et qui a reproduit par Livres-Hebdo n°714 (décembre 2007) puis Bibliobsession :

«Les ressources numériques externes ne sont pas une partie de nos collections. Ce sont nos collections qui sont une partie des ressources que nous mettons à la disposition des étudiants.»

Publié dans Métier, Révolution numérique | 2 Comments »

Le fossé des générations : Cinq générations de bibliothécaires

Publié par Dominique Lahary le 23 août 2007

Bulletin des bibliothèques de France n°3, 2005 :
Le fossé des générations : Cinq générations de bibliothécaires

Je ne remercierai jamais assez Anne-Marie Bertrand de m’avoir commandé cet article auquel je n’aurais guère songé. Pressentant que notre profession était encombrée par l’effectif et les certitudes de ma génération de babyboomers et de me voyant pas disserter de mon propre chef, notamment pour cette raison même, j’ai rédigé un questionnaire propre à faire parler chaque génération sur elle-même, sur les suivantes et sur les éventuelles précédentes. je l’ai lancé parmi diverses connaissances qui l’ont disséminé. J’ai été frappé par la force et la cohérence du résultat, au point que j’ai retenu pour titre, en raison de sa brutalité, celui du livre de Margaret Mead. Travailler sur cet article a bouleversé ma vision des choses. Aux suivants !

Publié dans Histoire, Métier | 1 Comment »

Métier, as-tu du coeur ? : À propos du métier de bibliothécaire et du concours éponyme

Publié par Dominique Lahary le 23 août 2007

BIBLIOthèque(s) n°7, février 2003 :
Métier, as-tu du coeur ? : À propos du métier de bibliothécaire et du concours éponyme

Ceci est une contribution spontanée à BIBLIOthèque(s). Sur un jeu de mot à propos de l’expression "coeur de métier", un vibrant appel à un repositionnement par rapport au public. Ma conclusion : "La médiation ? D’accord, mais dans les deux sens" ce qui rend le public sujet et non seulement objet.

Publié dans Métier, Publics | Leave a Comment »

Il faut qu’une profession soit ouverte ou fermée

Publié par Dominique Lahary le 23 août 2007

Message à Biblio-fr, 11 avril 2002 :
Il faut qu’une profession soit ouverte ou fermée

Profitant d’un d"ébat sur biblio-fr à propos du caractère professionnel ou généraliste des  concours, j’ai voulu plaider pour une conception ouverte de la bibliothéconomie, vue comme un carrefour et non comme un corps de doctrines. Ceci vaut en partie autocritique à propos des mouvements d’opinion auxquels j’ai participé après les reformes statutaires de 1991-1992. Collectivement, une culture professionnelle ouverte doit se transmettre. Individuellement, il s’ trouve d’excellents professionnels issus de toutes sortes de parcours… y compris non professionnalisants !

Publié dans Métier | Leave a Comment »

Le métier de bibliothécaire au risque du numérique

Publié par Dominique Lahary le 22 août 2007

Les Cahiers du numérique n°2, 2000, Les métiers du numérique :
Le métier de bibliothécaire au risque du numérique (sous le pseudonyme involontaire de Daniel Lahary)

Un article de commande pour un numéro consacré à l’impact du numérique sur un certain nombre de métiers. L’occasion de formaliser les différentes attitudes que j’ai cru observer chez les bibliothécaires face à la révolution numérique 

J’ai naturellement réutilisé ma théorie des trois métiers.

Publié dans Métier, Révolution numérique | Leave a Comment »

Sous le statut, l’idéologie ?

Publié par Dominique Lahary le 22 août 2007

Bulletin des Bibliothèques de France n°1, 2000 :
Sous le statut, l’idéologie ? Les textes statutaires et leurs usages

Une commande de Bertrand Calenge. Je n’aurais jamais songé à disserter sur les présupposés idéologiques des textes statutaires. Je ne l’ai pas regretté.

L’occasion une fois de plus de ne pas prendre au pied de la lettre la descrption fonctionnelle des textes statutaires !

Publié dans Métier, Statuts | Leave a Comment »

Lettre persane

Publié par Dominique Lahary le 21 août 2007

Site SOSbibli :
Lettre persane  [non signé]

Ce pastiche de Montesquieu avait pour objectif de montrer l’absurdité de la construction statuaire territoriale mise en place en 1991. Aujourd’hui (1998) je serais plus ouvert sur le caractère indispensable d’une formation initiale : c’ets que j’ai relativisé ma conception du métier.

Publié dans Formation, Métier, Statuts | Leave a Comment »

Du profil de poste au métier

Publié par Dominique Lahary le 9 août 2007

Bulletin d’informations de l’ABF n°164, 1994 :
Du profil de poste au métier

Ce texte est la version écrite d’une intervention que j’ai faite au congrès de l’ABF en 1994. Elle représente pour moi un tournant. Après un gros travail préparatoire, je me souviens que j’avais accumulé des tas de notes sans arriver à les mettre en ordre. La veille au soir, dans ma chambre d’hôtel, je les ai découpées en bandelettes et les ai étalés sur le lit. C’est là que l’ordre a jailli.

Les trois parties sont très distinctes et j’ai eu le sentiment de subvertir la commande dans la 3e partie.

1, Les profils de poste : six mois de nouveautés en matière d’offre d’emplois
C’est la partie besogneuse : l’analyse fonctionnelle de 6 mois d’offres d’emplois.

2, Le métier : discours et méthodes
C’est en complulsant de la, littérature économique et de ressources humaines que j’en suis venu à énoncer la théorie des trois métiers :
le métier de l’entreprise (notion collective), celui des DRH et des formateurs (outil de gestion), enfin l’identité professionnelle (phénomène psycho-sociologique). J’y reviens sans cesse dans des interventions.

3, Le métier de bibliothécaire : mort ou transfiguration ?
C’est là que j’ai jeté les bases de mon essai de compréhension de la révolution numérique et des implications prévisibles sur les bibliothèques et les bibliothécaires. Je souscris encore à pratiquement tout ce que j’ai écrit là, après l’avoir dit à la tribune. C’est au cours des quelques jours qui ont précédé cette intervention que c’est faite la décantation inlellectuelle, que ma culture professionnelle s’est décongelée.

C’est dans ce texte que le mot "Internet" est apparu pour la première fois dans le Bulletin d’informations de l’ABF.

Publié dans Métier, Révolution numérique, Ressources humaines | 3 Comments »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 39 followers