DLog (supplt à www.lahary.fr/pro)

Blog professionnel de Dominique Lahary, bibliothécaire. Mes propos n'engagent que moi.

Archives de la catégorie ‘Votre serviteur’

Vive la retraite !

Publié par Dominique Lahary le 1 octobre 2013

La Caisse nationale de retraite des agents des collectivités territoriales a retenu ma candidature sans même m’avoir reçu. Elle va me payer sans exiger en retour aucun travail, aucune responsabilité particulière. Et de ce jour 1er octobre 2013 je n’ai plus de n+1, 2, 3 ni 4 et ne suis plus le n+1 ou 2 de personnes.

En matière de bibliothèque, je deviens un simple usager.

C’est bien aussi parce que le temps est venu. J’ai conscience, en partant à 63 ans à peine et à taux plein, d’avoir une chance que les générations suivantes n’auront probablement pas.

J’ai la satisfaction de voir mon poste de directeur adjoint de la bibliothèque départementale du Val d’Oise pourvu, après avoir laissé mon poste de directeur en février 2010. C’est la relève des générations.

Vive la retraite oui, pour les autres et pour moi. Mais quel étrange mot. Je ne me retire dans aucun ermitage ni de m’exile ailleurs que là où j’ai vécu jusqu’ici.

Et puisque ce blog n’est pas un journal intime ni extime mais uniquement professionnel, annoncer qu’il ne s’arrête pas mais au contraire reprend (je l’ai faute de temps bien négligé ce dernières années) signifie que je ne vais probablement pas déserter brutalement le champ professionnel.

Même si j’adore et revendique la formule de Picasso « Si on sait d’avance ce qu’on va faire, à quoi ça sert de le faire ? », j’ai cependant quelque idée de cette survie professionnelle que j’imagine.

Je ne monte pas ma boite de consultant.

Je n’irai rien chercher.

Si on me sollicite pour un article, une intervention, la participation à une réflexion quelconque, à un projet, je me déterminerai en fonction de ma compétence supposée, de mon envie et de ma disponibilité.

S’agissant de la vie associative, c’est extrêmement simple : je me suis dégagé de toutes fonctions exécutive. Je ne suis plus vice président de l’ABF depuis janvier dernier et ai quitté la  présidence de l’IABD le 27 septembre : place à Xavier Galaup !

Je demeure disponible pour participer à des groupes de travail ou donner des avis et me déterminerai là encore en fonction de ma compétence supposée, de mon envie et de ma disponibilité.

Ne remplissant plus les conditions pour être membre de l’ADBDP, je demeure indéfectiblement membre de l’ABF et jusqu’en décembre 2016 membre du conseil d’administration de son groupe régional d’Île-de-France.

Je me réjouis de voir l’activisme professionnel en plein essort, qu’il emprunte ou non la forme associative. Celle-ci n’a a prétendre à aucun monopole, mais sa permanence est un gage de continuité et je suis particulièrement heureux d’y constater à aussi une relève générationnelle.

Je suppose que je vais pendant quelque temps encore nourrir ce blog que j’ai trop négligé faute de disponibilité.

Ce sera aussi une façon de prolonger, sans encombrer j’espère, cette vie sociale si riche que j’ai pu connaître dans le milieu professionnel et son environnement (les DAC, les cadres dirigeants, les élus et leurs associations). Tant de gens que j’ai aimé côtoyer, avec qui j’ai aimé agir, et que pour partie je continuerai à fréquenter de visu ou à distance. Je les remercie chaleureusement.

Publié dans 0-Blog, Votre serviteur | Leave a Comment »

Quelques leçons d’un séjour prolongé en bibliothèque

Publié par Dominique Lahary le 21 octobre 2012

Le 26 septembre 2015, j’ai sur proposition du CA de l’ADBDP qui l’avait donné carte blanche fait l"intervention finale des 26e journées d’étude de l’ADBDP.

Sous le titre Questions subsidiaires : Quelques leçons d’un séjour prolongé en bibliothèque (départementale), j’ai évoqué sous forme d’un abécédaire quelque-uns des thèmes qui m’ont frappé depuis mon entrée en bibliothèque en 1977. J’en livrerai sans doute une version écrite.

Quelques jours plus tard, Hélène Girard, de La Gazette des communes, des départements et des régions, a souhaité réalisé une interview qui reprend l’essentiel de mon intervention et l’a publiée sous forme d’enregistrement sonore sur le site de cette revue, selon ce plan :

1.Métier
2.Catalogue
3.Collection
4.Médiation
5.Médiathèque
6.Représentation
7.Troisième lieu
8.Web
9.Numérique
10.Crise
11.Economie
12.Droit
13.Public
14.Territoire
15.Réseaux sociaux
16.Association
17.Tutelle
18.Politique
19.Millefeuille
20.Subsidiarité

Publié dans Bibliothèques, Votre serviteur | Leave a Comment »

Vive la permutation !

Publié par Dominique Lahary le 15 janvier 2010

Le 1er février 2010, je ne serai plus directeur de la bibliothèque départementale du Val d’Oise, poste que j’occupais depuis octobre 1999, ayant eu l’honneur de succéder à Françoise Danset. Je suis très heureux de céder la place à Cécile Le Tourneau qui en était la directrice adjointe depuis 2000. Et je deviens directeur adjoint à sa place.

C’est moi qui ai proposé cette permutation. Je ne sais si j’y aurais songé sans le précédent de Jean-Pierre Zanetti. Elle a été acceptée par Cécile et validée par notre hiérarchie.

Je suis content d’avoir occupé ce poste pendant dix ans et cinq mois. Bien des choses ont été faites, avec une équipe formidable à qui je rends ici hommage.

Mais j’ai pensé que je serais plus utile en passant au second plan, sans déserter en rien : il ne me reste plus que quelques années de vie salariée et, si je les passe en totalité et en partie au Conseil général du Val d’Oise, je pourrai continuer à le faire bénéficier de mon expérience, de mes analyses et de ce qui me reste d’énergie, tout en laissant des idées nouvelles fleurir et des pratiques nouvelles s’épanouir.

Cécile est la directrice dont la bibliothèque départementale du Val d’Oise a aujourd’hui besoin. Le renouvellement est le moteur du dynamisme. Il est aussi, inévitablement, celui des personnes. Je suis en cela fidèle aux derniers mots de mon article de 2005 intitulé Le fossé des générations. Et je reprends volontiers, en l’adaptant à la suite de Jean-Pierre Zanetti, cette formule magnifique : « Il faut qu’elle croisse et que je diminue. »

Ainsi va la vie et c’est tant mieux.

Post scriptum du 8 avril.

Je n’avais pas souhaité soumettre ce billet à commentaire, parce qu’il concerne d’autres que moi, une équipe, une collectivité. J’ai donc supprimé les commentaires élogieux ou critiques qui ont surgi sur d’autres billets mais concernaient en réalité celui-ci.

Je précise cependant à ceux qui cherchent midi à 14 heures que ma décision n’a été motivée par d’autres considérations que la conscience de ma propre usure (fruit du temps qui passe et du vieillissement) et de mes limites, qui m’ont fait conclure qu’une autre que moi était à même de donner à ce service le nouveau souffle dont il avait besoin.

Rien de poutinesque donc (même si j’ai par plaisanterie fait allusion à ce cas) ni une façon de passer mon temps en conférences au frais des contribuables du Val d’Oise.

Quant à mes nouvelles tâches elles sont tout simplement les mêmes (autant d’encadrement, autant de dossiers) sinon qu’au sein d’un duo de direction je n’ai plus la prééminence ni le dernier mot et ne suis plus l’interlocuteur premier de la hiérarchie.

Publié dans 0-Blog, Votre serviteur | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 39 followers