DLog (supplt à www.lahary.fr/pro)

Blog professionnel de Dominique Lahary, bibliothécaire. Mes propos n'engagent que moi.

Trouver [le temps de] son blog

Posted by Dominique Lahary sur 20 octobre 2007

Chronos dévorant ses enfants, par Francisco Goya

Chronos dévorant ses enfants
par Francisco Goya

Inauguré le 9 septembre après une saisie rétrospective qui n’était que l’indexation commentée de mon site-entrepôt d’écrits et supports de présentation, ce blog n’a connu qu’un billet en septembre, le 17. Nous sommes déjà le 20 octobre, et toujours rien. Sinon trois brouillons cachés dans mon menu d’administrateur et d’autres dans mon disque dur. Il me faut bien «trouver mon blog» , comme on trouve le ton.Plusieurs collègues et amis m’ont dit : «il n’y a pas obligation» (de publier régulièrement) . Je ne vise certes pas la productivité d’Affordance, que je salue ici. Mais si je veux faire autre chose que continuer à indexer mon entrepôt (ce que je ferai de toutes façons), il faut bien trouver le blog, comme on trouve le ton.Je ne ferai guère de veille technologique, ou très occasionnellement: d’autres le font si bien, que j’espère avoir référencé ci-contre. Je ferai probablement, pour l’essentiel, du court billet de synthèse.

Jusqu’ici je ne me suis habitué, en matière d’écriture, qu’aux articles. des textes d’une certaine longueur, qui exigent un certain temps, fût-il discontinu, pour être achevés. Même sur biblio-fr, je produis essentiellement des articles.

Si si blog peut m’être d’une quelconque utilité (ainsi qu’à d’autres, pourquoi pas?), c’est dans un autre usage. Le texte court, vite écrit.

Car il faut du temps pour cela. Quand écrivez-vous, sur votre blog ou ailleurs ? Des Bibliothèques 2.0 a lâché le morceau le 19 octobre dernier : dans la fonction publique territoriale on produit moins. Eh oui, territorial, je ne blogue (ni n’écris d’article ni ne prépare d’intervention ou de cours) jamais au bureau. Et quand j’en sors, j’ai aussi une vie autre que professionnelle.

Pourtant la littérature professionnelle profite à tous, est d’intérêt public. Mais nous avons chacun des employeurs, des obligations, des équipes dont nous faisons partie, que nous dirigeons parfois (c’est mon cas). La question de la production «scientifique» personnelle, admise dans la fonction publique d’État, mais surtout pour les conservateurs me semble-t-il, ne peut guère être prise en compte dans la territoriale. Cela fait des années que j’ai l’impression de me faufiler entre temps contraient et temps choisi. Et souvent ça coince. Alors je rends des textes en retard, ou pas du tout.

Je n’avais nulle intention, en créant ce blog comme en commençant ce matin ce billet, d’emprunter le registre personnel, même si je lis avec intérêt ceux qui l’empruntent. Mais voilà : la question du temps est sortie naturellement sur mon clavier. Sacré temps !

Car si le numérique consacre l’avènement (partiel ! des ventres restent creux) d’une économie de l’abondance, le temps, lui, demeure impitoyablement soumis à l’empire de la rareté.

Publicités

6 Réponses to “Trouver [le temps de] son blog”

  1. Est-ce vraiment obligatoire de cantonner le blog à des « textes courts et vite écrits » Je n’en suis pas si sûr. Les textes que tu écris souvent sur biblio-fr ou ailleurs pourraient tout à fait être présents ici non? Quant à choisir d’en écrire d’autre plus courts, c’est un choix, un choix presque professionnel (tant le blog peut avoir tendance à brouiller les frontières), c’est une pratique de veille. Pour ma part, depuis que j’écris mon blog (2 ans déjà) je suis beaucoup plus sûr de moi sur pleins de sujets professionnels, ça aide à fixer les idées de les écrire et d’en discuter.

    Quant au temps, la remarque de PK je l’ai prise comme une boutade! Pourquoi les biblioblogueurs auraient-il plus de temps s’ils sont en BU? je vois vraiment pas pourquoi! (ils glandent rien en BU!? :-) les situations sont très différentes d’une BU à l’autre, et puis nombres de territoriaux se retrouvent devant des postes internet lorsqu’ils sont au prêt non ?

    Bref, le fond de la question c’est comment considérer le blog : outil personnel? outil professionnel? pratique de veille? moyen de s’exprimer au même titre que les publications dans les revues pro? temps de travail ou temps personel?

  2. Bonjour Dominique,
    il est sur qu’en matière de blogs, la valeur n’attend pas le nombre des billets ;-)
    Amitiés
    Olivier.

  3. lahary said

    A Olivier, d’Affordance : tes billets sont précieux. Continue !

    A Bibliobsession : le même. Mes réponses :

    a) Boutade ? Je ne l’ai pas pris comme ça. PK pourrait nous départager. Glander en BU ? Ce n’est pas ce que je voulais dire, et de toutes façons tu as raison, les situations individuelles et collectives sont bien évidemment diverses.
    Je crois plutôt que la Fonction publique d’Etat admet NATURELLEMENT les travaux scientifiques(Exemple : Bibliofil, le référentiel de la filière bibliothèque [d’Etat], [2005], cite explicitement la participation à « la vie de la profession : publications, colloques, conférences… » dans les attributions de 4 des 8 métiers définis dans ce document), ce qui est beaucoup plus difficile dans une collectivité territoriale, soit du fait des élus ou cadres dirigeants (cela existe), soit du fait des agents eux-mêmes (c’est moi-même qui ne me permets pas). Le problème est d’ailleurs presque le même pour la participation aux activités des associations professionnelles.

    b) Pourquoi des textes courts ? Je n’en fait pas une règle générale, cela ne concerne que moi. Depuis 1990 j’écris des articles, le plus souvent de commande (vivent les commandes !), et depuis 1998 je les stocke (ou mets un lien) dans mon site-entrepôt, sauf si un contrat d’édition me prive de ma liberté de diffusion. Ce blog me donne l’occasion de mettre par écrit de petits papiers, comme un carnet de notes, j’en éprouve le besoin. Mais je continuerai à indexer les textes plus longs stockés dans mon entrepôt.

    c) Privé-professionnel
    C’est une banalité de dire que les barrières tendent à s’effacer. On travaille pendant son temps libre, et a travail on s’occupe de soi. Ce n’est pas nouveau (c’est souvent une marge tolérée de part et d’autre), mais le numérique en réseau exacerbe ce flou. Il y avait une vieille tradition ouvrière : la « perruque » (objet fabriqué pour soi sur le temps de travail avec le matériel de l’entreprise). Il y a aujourd’hui de la perruque numérique.
    Mais le flou vaut aussi pour le contenu. J’aime bien l’adjectif « privessionnel » employé par notre ami de Bibliopedia pour désigner certains blogs.

  4. Mercure said

    La BBS change beaucoup en ce moment et DL, tu y as toute ta place.
    La bloghorrée n’a jamais constitué un critère de qualité;
    Ton avis est précieux : sur les évolutions, l’histoire des bibliothèques, et tes ressentis à travers tes nombreuses interventions
    continue :-)

  5. PK said

    Qu’est-ce qu’une « boutade » ?
    Je constate que je suis overbooké et j’ai plus le temps de bloguer – que XG produit peu, comme B&C, comme ce blog.
    A cote de ca : DB ou NM n’arrete pas. (idem de ‘vagabondages’)
    ((c’est d’autant plus flagrant, car {DB+XG+PK} : 3 mousquetaires qui sont sortis ensemble de l’enssib))

    Le personnel de cons’ d’etat est sur-numéraire : tout le monde le sait. Tant mieux si ca permet de produire du blog, du wiki, des articles.
    Le cons’ territorial est un manager, un cadre : il a moins de temps. Le cons’ d’etat ne l’ai que parfois.
    Le cons’ territorial en BMC se prépare à vivre des journees noires avec le non-remplacement des cons’ d’etat…

  6. lahary said

    PK ne parle ici que des conservateurs (heureusement qu’il n’y a pas que des conservateurs qui bloguent).

    J’avais tiré d’une enquête démographique de 2001 des pyramides qui confirment avec éclat ce qu’il dit. J’en avais moi-même été estomaqué. Cf. les schémas 1 et 5 de Deux fonctions publiques, deux pyramides différentes in : Bulletin d’informations de l’ABF n°193, 2001.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :